Deux joueurs des Voltigeurs de Châteaubriant (N3) ont livré leur ultime prestation samedi dernier. A la Ville en bois, Grégory Douard et Loïc Binet ont mis un point final à un long parcours.

Ils ont été deux des artisans du doublé championnat de DH-coupe Atlantique en 2014 puis du titre de champion de CFA2 en 2015. Samedi soir, Grégory Douard (33 ans) et Loïc Binet (35 ans) ont joué leur ultime rencontre avec le maillot des Voltigeurs sur les épaules. Sur la pelouse du stade de la Ville en bois, ils ont bouclé une longue carrière en amateur par une défaite face à la réserve du Stade Lavallois (1-4). Loin d’être le plus important pour le gardien de but et le milieu de terrain qui ont connu des grandes joies et aussi des grosses déceptions tout au long de leurs saisons passées à Châteaubriant.

Revenu l’été passé chez les Noir et Blanc après une expérience d’un an au FC Guipry Messac pour des raisons personnelles, Grégory Douard aura gardé les cages castelbriantaises pendant dix années au total. « Je suis un peu fatigué. Il est temps de laisser la place aux jeunes, glisse le portier vainqueur de la coupe Gambardella avec le Stade Rennais en 2003. J’ai tout connu dans ce club avec les montées et aussi la descente de CFA. Quand on est monté en CFA, on était une vraie bande de potes. Jeff Viol (le président) a toujours fait en sorte que les joueurs se sentent bien. »

Le brassard et une haie d’honneur

C’est en 2013 que Loïc Binet a signé à Châteaubriant apportant rapidement son expérience du National et sa touche technique au collectif. L’ex-sociétaire de Cherbourg, qui jouait un peu moins ces deux dernières saisons, a marqué 19 buts – aucun en 2018-2019 – en six saisons avec l’équipe fanion en championnat (DH, CFA2, CFA et N3). « Sportivement mes meilleurs souvenirs sont les montées et la coupe. Humainement je dirais le voyage à Marrakech après la montée en CFA », livre, dans une interview diffusée sur le site du club, celui qui portait le brassard de capitaine face à Laval et qui a quitté avec émotion la pelouse sous une haie d’honneur à la 77e minute.

Fini la répétition des entraînements, les (longs) déplacements le week-end… Grégory Douard et Loïc Binet vont pouvoir consacrer plus de temps à leur famille même si le néo-portier retraité a décidé de rester à Châteaubriant pour entraîner les gardiens et sans doute avoir la gestion d’une équipe de jeunes à onze la saison prochaine.

Crédit photos : C.-H.C. (Coorner) et Gwendal Le Priellec