Les championnats de la Ligue des Pays de La Loire vont bientôt commencer, aussi est-il important de connaître les évolutions des lois du jeu applicables depuis le 1er juin 2019 comme définies par l’IFAB (International Football Association Board)

3 axes d’améliorations et d’optimisations

Améliorer le comportement des joueurs pour davantage de respect

Augmenter le temps de jeu effectif

Optimiser l’équité et l’attractivité de la discipline football

LA PROCEDURE DE REMPLACEMENT

Après autorisation de l’arbitre :

Le remplacé doit quitter le terrain par le point le plus proche de l’endroit où il se trouve.

Sauf si l’arbitre :

Estime qu’il peut rapidement quitter le terrain à la médiane

Estime que pour des questions de sécurité il doit emprunter la ligne médiane

Que le joueur est blessé et doit quitter le terrain sur un brancard

LES SANCTIONS DISCIPLINAIRES ENVERS OFFICIELS

Comme pour les joueurs, l’arbitre peut délivrer les sanctions disciplinaires aux officiels avec les 3 niveaux :

Rappel à l’ordre

Avertissement (Carton Jaune)

Exclusion (Carton Rouge) du terrain de jeu, ses abords y compris la zone technique.

Si le contrevenant ne peut être identifié, c’est l’entraîneur majeur (Responsable) présent dans la zone technique qui écopera de la sanction disciplinaire.

MODALITES D’EXECUTION D’UN COUP-FRANC OU COUP DE PIED DE BUT DANS LA SURFACE

Procédure: Le ballon est en jeu dès qu’il a été botté et a clairement bougé (Ne doit plus obligatoirement sortir de la surface de réparation)

Tant que le ballon n’est pas en jeu, tous les adversaires devront:

Se tenir à au moins 9,15m du ballon.

Se positionner à l’extérieur de la surface de réparation

Infractions et sanctions :

Si des adversaires se trouvent dans la surface car ils n’ont pas eu le temps d’en sortir: l’arbitre autorisera le jeu à se poursuivre.

Si, un joueur se trouve dans la surface de réparation, ou pénètre dans la surface avant que le ballon soit en jeu ou touche ou dispute le ballon avant qu’il ne soit en jeu : le coup franc ou le coup de pied de but est à refaire.

MODALITES D’EXECUTION DE LA BALLE A TERRE

Lors d’une remise en jeu par balle à terre, l’arbitre effectuera la BAT (balle à terre) en faveur de l’équipe qui a touché le ballon en dernier lieu ou qui était en possession du ballon au moment de l’arrêt du jeu.

Tous les autres joueurs (des 2 équipes) devront se situer à au moins 4m du ballon et ce jusqu’à ce qu’il soit en jeu. Le ballon sera en jeu dès qu’il aura touché le sol.

Particularité: Si, lorsque que le jeu a été arrêté, le ballon était dans la surface de réparation ou avait été touché en dernier lieu dans la surface de réparation : L’arbitre effectuera la BAT en faveur du gardien de but dans sa propre surface de réparation.

BALLON QUI TOUCHE L’ARBITRE

L’arbitre devra arrêter le jeu si le ballon touche un des arbitres tout en restant sur le terrain, et que cela a pour conséquence :

De procurer à une équipe une attaque prometteuse

Que le ballon pénètre directement dans le but

Que la possession du ballon change d’équipe

Dans tous les cas, le jeu reprendra par une BAT (balle à terre).

JOUEUR BLESSE

Un joueur blessé ne pourra pas recevoir des soins sur le terrain…. Il ne pourra y revenir après que le jeu soit repris sauf si:

Un gardien de but est blessé

Un gardien de but et un joueur de champ sont entrés en collision

Des joueurs de la même équipe sont entrés en collision

Une grave blessure est constatée

Un joueur est blessé à la suite d’une faute physique pour laquelle l’adversaire est averti ou exclu

Un penalty est accordé et qu’il veuille lui-même le tirer

CHOIX DU CAMP AVANT LE COUP D’ENVOI

L’équipe gagnant le toss choisit le camp vers lequel il attaque ou de donner le coup d’envoi

L’équipe ayant choisi “son camp” donnera le coup d’envoi de la seconde période.

EXECUTION DES COUPS FRANCS

Lorsque la défense constitue un mur de 3 joueurs ou plus, tous les joueurs adverses devront se trouver à au moins 1m du mur et ce jusqu’à ce que le ballon soit en jeu.

Si, lors d’un coup franc, un joueur de l’équipe attaquante se situe à moins d’1m du mur constitué par 3 défenseurs voire plus, un coup franc indirect sera accordé.

EXECUTION D’UN PENALTY

Au moment où le ballon est botté, le gardien de but recevant le tir devra avoir au moins un pied sur la ligne de but

Le ballon devra être positionné et immobilisé sur le point de penalty

Les poteaux, la barre transversale et les filets de but ne devront pas bouger

Le gardien se placera entre les montants sans toucher les poteaux, la barre ou les filets

Le gardien devra faire face au botteur

FAUTES DE MAINS

Il y a faute de main quand :

Le joueur obtient la possession ou contrôle le ballon après un contact avec le bras ou la main

Le joueur marque un but en touchant le ballon de la main ou du bras même de façon accidentelle

Le joueur se créer une occasion de marquer un but touchant le ballon de la main ou du bras même de façon accidentelle

Le joueur touche le ballon de la main ou du bras en augmentant la surface de son corps

Il n’y a pas faute de main quand :

Le ballon a rebondi depuis une autre partie du corps et le contact avec la main étant impossible à éviter

La main ou le bras sont prêts du corps et n’agrandissent pas la surface corporelle

Le joueur tombe et son bras ou sa main lui sert à amortir le contact avec le sol

Extraits des documents de la CTRA (Commission Technique Régionale de l’Arbitrage) sur le site de la Ligue des Pays de la Loire

Photo: Franck Fife, AFP