Le Snaf (R1), qui est monté en puissance au fil des minutes, s’est qualifié pour le cinquième tour de la coupe de France aux dépens des Sorinières (R2).

On ne peut pas dire qu’au coup de sifflet final, Renaud Le Quilliec, le coach nazairien, ne montrait pas un visage réjoui. La très nette victoire de son équipe, dimanche face aux Sorinières (4-0) au quatrième tour de la coupe de France, a suffi à enlever les doutes sur la forme de ses joueurs. Plutôt rassurant avant d’affronter Orvault samedi prochain en championnat de R1. Si tout n’a pas été parfait, les jeunes Nazairiens ont montré à leur public que la joie de jouer, l’envie de gagner étaient bien présentes.

C’est l’inusable et expérimenté Ahmed Moussa qui, profitant d’un cafouillage devant le but de Martial Soria, le portier soriniérois, réussissait une belle reprise de la tête (1-0, 27e). La conclusion d’une lente et régulière montée en puissance. Les visiteurs, entreprenants jusqu’alors, reculaient sous la menace de plus en plus présente des Nazairiens.

A la mi-temps (1-0), le score reflétait justement cette supériorité de vélocité et de technique qui ne faisait que s’aggraver au fur et à mesure des minutes. « Ces qualités-là, ce sont celles qui manquent à mes joueurs… », constatait Christophe Heurtin, le coach des Sorinières, à la rentrée aux vestiaires. César Junior Do Marcolino (2-0, 51e), Sofien Amghar, entré en cours de jeu (3-0, 79e), alourdissaient la note. Robin Rouaud (4-0, 87e) scellait la victoire sur une passe caviar.

Clément Coorner

Saint-Nazaire AF (R1) – Elan des Sorinières (R2) : 4-0 (1-0)

Buts : Moussa (27e), Do Marcolino (51e), Amghar (79e), Rouaud (87e)