Grâce à un but de son entraîneur, attaquant et capitaine d’un jour, le FCGM (D1) a battu L’Huisserie (R3) en coupe des Pays de la Loire dimanche dernier. On ne peut plus dire ni écrire que les Rouge et Blanc n’ont pas encore gagné face à un adversaire évoluant au niveau régional. Et toc !

Il faut un début à tout, c’est bien connu. Dimanche dernier, au troisième tour de la coupe des Pays de la Loire, le FC Guémené Massérac (D1) a signé une première dans l’histoire du club en s’imposant face à un pensionnaire du niveau régional. Les Rouge et Blanc ont tapé L’Huisserie (R3) – certes en petite forme avec notamment deux lourdes défaites concédées en championnat – grâce à un but de Maxime Lelandais au cours de la prolongation (0-1). « Physiquement, c’était dur. On aurait dû marquer avant et plus. A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, leur gardien a été expulsé. Sur le coup franc, je tire sur la barre et l’arbitre siffle juste après », note l’unique buteur de la partie qui débute une activité d’entraîneur.

Encore une R3 au prochain tour

Éliminé de la coupe de France par Pornichet (R3) sans avoir démérité, le FCGM a obtenu son troisième succès en cinq matches officiels (trois victoires et une défaite en coupe, un nul en championnat) depuis le démarrage de la saison. « Ça se passe bien. Je découvre ce nouveau rôle et les joueurs. J’ai envie d’apprendre. Je prends du plaisir à gérer l’équipe », confie l’ancien attaquant du FC La Chapelle-des-Marais, du Saint-Nazaire AF et de la SA Guérande. Après un déplacement à Treillières, ce dimanche, en D1, le FC Guémené Massérac affrontera un autre adversaire estampillé R3 en coupe. Le 13 octobre, il ira défier le FC Bouaye. Un tirage compliqué mais on ne peut plus dire ni écrire que Romain Bonnet et ses partenaires n’ont pas encore gagné contre une formation évoluant en ligue. Alors…

Crédit photo : Louis (Coorner)