L’après-midi aurait dû être idéal pour le défenseur de la Saint-Médard de Doulon puisque son équipe a largement battu la réserve du Snaf (0-4). Oui mais ça c’était sans la fracture du nez subie en début de seconde période. Aïe !

A la mi-temps, hier à Saint-Nazaire, la Saint-Médard de Doulon avait planté trois buts à la réserve du Saint-Nazaire AF en R2. Tout allait donc très bien pour la formation nantaise et son numéro 3 Romain Ménard. Jusqu’au commencement de la seconde période.

Après un duel aérien avec un Nazairien, le défenseur s’est écroulé. Bilan : une pommette abîmée et le pif en vrac. Fin de match plus tôt que prévue pour l’intéressé victime d’une fracture du nez et contraint de sortir du rectangle vert à la 49e minute. Tout ça à quelques mètres de la Soucoupe, salle omnisports dédiée en particulier à la boxe… Bref. « On lui souhaite un bon rétablissement et on espère vite le voir revenir sur les terrains avec un joli masque », glisse le coach nantais Nicolas Teurnier.

Avec tout ça, on en oublierait presque de mentionner l'(autre) homme du match. Auteur d’un quadruplé (0-4 score final), l’attaquant Moura Maïga a permis à la Saint-Médard de s’offrir son deuxième succès dans le groupe D.

Un bon après-midi ? Pas si sûr pour Romain Ménard…

Crédit photo : droits réservés