Beaucoup d’occasions face à des Goulainais qui se sont rebiffés en seconde période mais un seul but signé Babacar Leye. Suffisant finalement pour que les Voltigeurs puissent rejoindre le septième tour de la coupe de France.

Le leader de National 3 des Pays de la Loire s’est qualifié pour le septième tour de la coupe de France. Cet après-midi, Châteaubriant s’est imposé sur le plus petit des scores face à l’AC Basse-Goulaine, pensionnaire de R2. Les Voltigeurs ont maîtrisé la première période et ont inscrit l’unique but de la partie grâce à Babacar Leye – sa douzième réalisation de la saison toutes compétitions confondues – sur un centre parfait de Pierre Nunge (0-1, 34e). Impressionnants sur certaines actions collectives déployées à une touche de balle notamment, les Castelbriantais sont tombés sur des Goulainais beaucoup plus accrocheurs lors du second acte.

Le numéro 9 des Voltigeurs félicité après l’ouverture du score.

« Sur la première mi-temps, on a essayé de résister mais ça a été dur, reconnaissait David Ferreira, le coach de l’ACBG. On a quelques situations qu’on joue plus ou moins bien. En deuxième mi-temps, on a décidé d’être un peu plus acteur du match et on a changé d’organisation (en passant à deux attaquants). Je pense que ça nous a aidés. On s’est lâché et on a pris un peu confiance. On n’est pas loin d’aller arracher la prolongation qu’on pensait inespérée. Pour moi, en deuxième mi-temps on a été énorme en faisant plus que jeu égal avec le leader de National 3. » David Vernet (70e), Babacar Leye (73e, poteau) et Fodiba Danso (84e) ont manqué de doubler la mise et les Voltigeurs sont restés à la merci d’une égalisation goulainaise qui aurait pu intervenir sur la frappe de Landry Niaoré repoussée par Clément Milon (78e) ou la reprise de volée non cadrée de Damien Frioux sur corner (90e+2).

Diego Artu à la lutte avec David Fattahi et Jean-François Dousse.

« On doit finir le match en première mi-temps vu la maîtrise qu’on a eu, analysait Papy Leye, l’entraîneur de Châteaubriant. Même en deuxième on se crée des occasions et on doit tuer le match. Avec l’énergie du désespoir, on ne sait pas ce qui peut arriver. On s’est mis en danger tout seul par moments. Mais vu le match qu’on fait, surtout en première mi-temps, c’est une victoire hyper logique je pense. »

Coupe de France (6e tour)

AC Basse-Goulaine (R2) – Voltigeurs de Châteaubriant (N3) : 0-1 (0-1)

Arbitres : M. Allaire assisté de MM. Caudal et Ambraisse

But : Leye (34e)

Avertissements : Ramanamahefa (61e), Artu (90e+2) aux Voltigeurs de Châteaubriant

AC Basse-Goulaine : Marin – Lambert (Kourouma 46e), Bestani, Froget, Jang (capitaine) – Dousse (Badri 60e), Frioux – Niaoré, Fattahi, Moussa – Nsoumbou. Non utilisés : Gergaud, Akyuz, Omgba Ngadzou. Entraîneur : David Ferreira

Voltigeurs de Châteaubriant : Milon – Touré, Wandji, Coulibaly, Gaudiche – Artu, Fayolle (Mendy 83e) – Ramanamahefa (Bangoura 64e), Nunge, Vernet (capitaine) – Leye (Danso 75e). Non utilisés : Bourcier, Gautier. Entraîneurs : Papy Leye et Florian Plantard

Crédit photos : C.-H.C. (Coorner)