Le numéro 9 sautronnais a passé un drôle de dimanche après-midi en R1 face au Poiré-sur-Vie (1-1). D’abord installé aux avant-postes, il a ensuite reculé en défense centrale avant de retrouver sa place habituelle pour enfin terminer dans la cage. Au fait, il a aussi inscrit un but. Fou, fou, fou.

« Tu vois ce qu’ils me font faire ces jeunes fous !!! » A 33 ans, Alexandre Dulin pensait certainement avoir vécu à peu près tous les scénarios possibles sur un terrain de foot. Une chose est sûre, il ne s’attendait pas à vivre un tel match hier face au Poiré-sur-Vie (1-1) en R1.

Le numéro 9 de l’AS Sautron a changé trois fois de poste au cours de la partie. Après avoir débuté sur le front de l’attaque, l’auteur de l’unique but sautronnais, de la tête sur un coup franc de Maxime Caradec (39e), a reculé en défense centrale – il avait déjà dépanné dans ce rôle quand il évoluait à l’UF Saint-Herblain – lorsque le latéral Loan Chapron a été expulsé (35e), puis a même fini la rencontre comme gardien pour palier à la sortie sur blessure de Valentin Babilaere (claquage, 85e). Photo en guise de preuve.

« J’ai joué 9 de la première à la 35e minute puis 5 de la 35e à la 45e. Et après 9 de la 45e à la 85e minute puis goal de la 85e à la 95e. La folie ! J’ai eu quatre, cinq arrêts à faire (Le Poiré a égalisé à la 47e minute) », sourit Alexandre Dulin. Un nouveau souvenir mémorable à son palmarès. Il n’est pas prêt de l’oublier celui-là…

Crédit photo : Christophe Bouron (Vendée Poiré Football)