Après un début de championnat difficile , zéro point en cinq matchs, Bouaye avait à cœur de relever la tête à domicile face à l’US Aubigny, contrat rempli dans la douleur : 4-3

Le weekend avait commencé dès vendredi soir à Bouaye par la traditionnelle soirée du club. Un moment de partage et de convivialité qui a permis aux joueurs et aux supporters de faire le point et de se remobiliser, il semblerait que cela ait porté ses fruits.

Pourtant l’entame de match fut catastrophique avec un but encaissé dès la 8 eme minutes (0-1) . Pas découragés les locaux relançaient la machine et parvenaient à égaliser à la 28e par Kato Gbelle(1-1). Le retour aux vestiaires a lieu sur ce score de parité.

La seconde mi-temps fut animée, et le FC Bouaye prenait l’avantage par David Joalland à la 57e (2-1). Les boscéens gèrent alors leur avantage et faisaient même le break sur un contre d’Axel Adamowitz (82e / 3-1). Mais c’était sans compter sur la volonté des vendéens qui revenaient à la marque à la 86e. Dans cette fin de match un peu folle et sur un cafouillage dans la surface des visiteurs , le ballon terminait sur un contre dans le but aubinois (88e 4-2) . Une dernière révolte d’Aubigny permettra de réduire le score (90e) en toute fin de rencontre , score final 4-3.

Les impressions de Kato Gbelle : « D’un point de vue global : j’ai trouvé l’équipe d’Aubigny affûtée, expérimentée mais qui était venu un peu trop tranquille en ce disant que le match allait être facile au vu des résultats de Bouaye.
Mais nous avions à cœur de relever la tête et d’enfin « démarrer » la saison en prenant ces premiers points à la maison. »

Classement R3 – groupe E – source Ligue de football des Pays de la Loire

Crédits photo Kathyline Goiset