Malgré deux buts d’avance après vingt minutes de jeu, les Voltigeurs n’ont pu maintenir leur avance jusqu’au coup de sifflet final. Poussé en prolongation par le SC Beaucouzé (R1), le leader de National 3 a finalement cédé aux tirs au but. Les portes des huitièmes de finale de la coupe des Pays de la Loire restent closes. Dommage.

« Vu les trente premières minutes qu’on a faites, on ne peut pas tomber dans la médiocrité. C’était beaucoup trop facile et on est tombé dans la facilité », regrette l’entraîneur castelbriantais Papy Leye puisque son équipe a quitté la coupe des Pays de la Loire aux portes des huitièmes de finale, cet après-midi, à l’issue d’une séance de tirs au but perdue face au SC Beaucouzé (R1).

Le leader de National 3, qui menait 2-0 après vingt minutes grâce à des buts de Valentin Bourcier (14e) et Fodiba Danso (19e), a été rejoint en seconde période (2-2, 68e). Falihery Ferdinand Ramanamahefa a redonné l’avantage à Châteaubriant en début de prolongation (3-2, 92e) mais les Beaucouzéens sont revenus une nouvelle fois à la hauteur de leurs adversaires quelques minutes avant la fin de la demi-heure supplémentaire (3-3, 116e).

Aux tirs au but, Fodiba Danso et Lorys Fayolle ont manqué leur tentative alors que les joueurs de Maine-et-Loire ont réalisé un sans-faute (4 sur 4). « On est passé par là en tant que joueur et on sait qu’il y a un degré d’exigence moindre contre des équipes qui jouent à un niveau inférieur. Ça peut arriver, relativise le coach des Voltigeurs. Mais j’espère que c’est un match qui nous servira de leçon pour la suite. »

Coupe des Pays de la Loire (16es de finale)

Voltigeurs de Châteaubriant (N3) – SC Beaucouzé (R1) : 3-3 (2-4 aux tirs au but)

Buts : Bourcier (14e), Danso (19e), Dafé (92e) pour Châteaubriant ; Atoukou (53e), King (68e), Crenn (116e) pour Beaucouzé

Crédit photo : archives C.-H.C. (Coorner)