Pierre Arretgros, arrivé l’été dernier au Scaf pour prendre les commandes de l’équipe fanion promue en R3, a décidé de quitter le club à l’issue de la saison. Il s’explique.

« J’ai annoncé mon départ aux dirigeants le 26 janvier avant le match contre l’AL Châteaubriant et aux joueurs après le match. » Pierre Arretgros (à gauche sur la photo) ne sera plus l’entraîneur du SC Avessac Fégréac la saison prochaine.

Le coach de 36 ans, qui estime avoir « d’excellentes relations au sein du club » a « choisi de partir à la fin de la saison pour des raisons familiales et non des raisons sportives ». Il précise : « J’ai quatre enfants et une femme qui travaille un week-end sur deux. Les déplacements sont longs le dimanche. C’est compliqué pour la vie de famille. Il fallait que ça s’arrête. Je remercie les membres du bureau car ils ont parfaitement compris. J’ai un sentiment de frustration car je n’ai pas pu faire grand-chose. Ce n’était pas facile de reprendre une équipe qui restait sur trois montées successives. »

Le Scaf, qui a découvert le niveau régional au mois de septembre, occupe la septième place du groupe C de R3 et présente un bilan de cinq victoires, deux nuls et sept revers. Nul ne sait si la campagne 2019-2020 pourra aller à son terme en raison de la pandémie coronavirus qui frappe le monde. Pierre Arretgros s’est donc peut-être installé sur le banc des Jaune et Noir pour la dernière fois le 8 mars à Laval. Ce que le technicien sait en revanche c’est qu’il retournera aux Cadets de Bains-sur-Oust (Ille-et-Vilaine) – « club juste à côté de chez moi » – pour disputer le prochain exercice. Un retour aux sources pour le coach aux manettes de l’équipe bainsoise de 2009-2010 à 2015-2016.

Crédit photo : archives SC Avessac Fégréac