L’AC Brévinois fait partie des clubs heureux à la suite de la décision de la FFF de mettre un point final à la saison 2019-2020 tout en fixant les classements selon le quotient nombre de points obtenus par le nombre de matchs joués. Dans ces conditions, Arnaud Biguet et ses joueurs terminent de justesse en haut du groupe A de R3 (2,076 points pris par match contre 2,071 pour le FC Portugais de Cholet). Par ici le R2 !

Rien, presque rien. Mais tellement finalement. Le succès de l’AC Brévinois obtenu le 1er mars aux dépens du FC Portugais de Cholet, son rival, était capital et il s’est révélé décisif dans la course à l’accession au R2. Jeudi dernier, la FFF a mis un terme aux championnats amateurs en fixant les classements selon le quotient nombre de points obtenus par le nombre de matchs joués. Deuxième du groupe A de R3 avec 27 unités en 13 journées (soit 2,076 points pris par match), Arnaud Biguet et ses joueurs grillent la politesse aux Choletais qui affichent 29 points en 14 rencontres (soit 2,071 points pris par match).

Pour le coach des Noir et Blanc : « C’est une montée qui, je pense, est plutôt méritée malgré la crise actuelle qui est beaucoup plus importante mais cette annonce vient récompenser un groupe de joueurs assidus et motivés plus que tout. Mes joueurs ont été investis avec beaucoup de valeurs et en voulant faire honneur à notre club. Mon président et l’ensemble du club le méritaient et je suis fier pour eux car ils se démènent pour faire vivre le club au quotidien. »

Le technicien heureux de ce dénouement favorable venu conclure sa troisième année à la tête de l’équipe fanion a aussi « une forte pensée pour mon dirigeant Sergio qui nous a quitté brutalement en début de saison, le lendemain d’un match de coupe. Je lui dédie cette montée. Il était tout le temps présent à mes côtés. Il me manque encore aujourd’hui et je l’embrasse très fort ainsi que sa famille ». L’ex-attaquant mesure combien cette conclusion d’une saison très raccourcie est importante pour tous ceux qui font vivre le club de Saint-Brevin. « J’ai une pensée pour mon staff et l’ensemble des personnes qui nous ont félicité car, en effet, cela ne s’est pas joué à grand-chose mais on a gagné les matches importants et, en cas d’égalité, nous étions devant également donc encore bravo à mes joueurs, à mes dirigeants et vive l’ACB ! »

Crédit photo : AC Brévinois